ERWAN : “ Tout ce que je ne vous ai jamais dit” ! (Série 2 “L’enfance”/ épisode 2 /6)

dans Documents

Écoute ce disque :

Hasard ou signe du destin, la maison que mes parents louaient à cette époque, sur la route nationale, et où mon, père avait installé son cabinet, était juste en face d’un café, qui deviendra ensuite la célèbre boite de nuit “La Bergerie”.
Je n’ai pas de souvenir très précis à ce moment-là, de cette discothèque, car je n’avais alors qu’entre 7 et 10 ans, si ce n’est que Florence la fille ainée de la patronne venait souvent jouer avec moi.

Mon univers s’étendait alors, de la maison, à l’école primaire dans le haut du village et de quelques escapades à Paris chez mes grands-parents, ou chez ma tante “Coquie” ou encore en hollande chez mes cousins.
Par conséquent, cette nouvelle activité festive, suscita tout de même ma curiosité dans un univers plutôt assez étroit et monotone et jonché de coups de téléphone peu réjouissants, des patients de mon père.

Mon père allait de temps en temps, à la “Bergerie”, car il lui arrivait d’être appelé en pleine nuit, suite à des “incidents”. C’est ainsi que pour mon plus grand bonheur, il me rapportait des disques qu’il avait entendus là bas.
Je me souviens d’un certain Susan’s Tuba dont j’ai totalement oublié le nom du groupe, mais aussi le magnifique slow de Procol Harum “A Whiter Shade of Pale”…

Laisser un commentaire