Radio Amiens, c’était aussi de l’humour ! Claude Verdier partage son “Gâteau de rire” (1/2)

dans Documents

Un bel abbé Cille

La crypte était ouverte
Souvenir du passé
Et la statue offerte
Aux regards des abbés.
Mon père, dit l’un des deux,
Quelle pièce admirable !
Elle comble tous nos vœux,
Avoua le vénérable,
Découvrir dans ces ruines,
Seigneur, que Dieu est bon
Cette effigie très fine
De notre Saint Patron,
Quoiqu’un certain détail
Me cause de l’épouvante :
Des parties de cette taille
Ne sont pas choses courantes.
Chanoine, si m’en croyez,
Masquez donc cette crypte,
Que nos jeunes abbés
Ne croient point en un mythe.
Il y a mieux à faire,
Déclara le Prieur,
Mettons la crypte au clair
Et la statue ailleurs,
Et nos abbés novices
Ne verront que des pierres :
Aucune prise aux vices
Dans l’œuvre de Saint Pierre.

Une morale pour la fin
De cette scabreuse histoire
Mais cachez donc ce Saint
Que jeunes ne sauraient voir.

Laisser un commentaire